Forum Euro-Méditerranéen des Jeunes Leaders 2016

La seconde édition du Forum Euro-Méditerranéen des Jeunes Leaders s’est tenue à Essaouira du 14 au 16 Octobre et a été une grande réussite.

Organisé par « L’Ambassade de France » et « Marocains Pluriels » en partenariat avec « La fondation Anna Lindh », cet événement est l’occasion de célébrer les prochaines générations en donnant chaque année la parole à plus de 300 jeunes des milieux politiques, économiques, culturels et associatifs issus du pourtour méditerranéen.

L’objectif majeur de cette année était de réunir ces jeunes pendant trois journées riches de débats, de tables rondes et de conférences où les participants échangent sur les grands sujets à enjeux. C’est ainsi qu’en tête de liste des priorités à discuter, figuraient : la lutte contre la radicalisation, l’environnement à l’aube de la COP22, la culture ou encore la parité Femme/Homme.

En impliquant ainsi les jeunes dans ces moments d’échange, la visée de cette initiative est toute tracée : permettre à la future élite de s’exprimer sur des sujets de grande importance qui  influeront sur l’avenir de leur région. Leur permettre de développer un œil aiguisé et analyste de la situation existante de manière à proposer les solutions les plus pertinentes aux problématiques actuelles.

Si l’édition précédente avait surtout réuni des intervenants et participants du Maroc et de la France, cette année, les horizons s’élargissent pour englober d’autres régions du bassin méditerranéen, à savoir L’Europe, L’Afrique du Nord et le Moyen-Orient.

Pour marquer l’ouverture du FEJL2016, M.André Azoulay a rappelé l’importance que joue la ville d’Essaouira dans le dialogue des cultures, et sa légitimité même dans la démarche de ce forum. Dans un monde souffrant d’une régression idéologique appuyée par un repli identitaire, jamais la nécessité de rétablir le dialogue inter-religieux et inter-culturel n’a été aussi évidente. Soulignant que les civilisations ne sont pas faites pour se soustraire mais pour bien pour s’additionner, il appartient donc aux jeunes générations de se mobiliser pour donner l’exemple.

14786935_976717115768219_940063900_o

André Azoulay, Conseiller de Sa Majesté Le Roi Mohamed VI :

« La méditerranée est celle de la résistance, celle de l’espoir »

14639616_1759853897613729_3017007103897494590_n

Les échanges constructifs de ces trois journées annonçaient haut et fort les couleurs de ce Forum puisque les sujets débattus étaient d’une importance capitale. La table ronde sur « Comment remporter le combat face à la radicalisation » a permis de mettre la lumière sur les raisons derrière les phénomènes de radicalisation, les moyens et biais par lesquels cette dernière était possible et les pistes d’action à entreprendre pour lutter de manière effective et structurée contre la montée du radicalisme.

La seconde table ronde « Quelle société numérique pour le 21ème siècle » a quant à elle mis en exergue les défis de la société numérique et les enjeux lui étant relatifs, en passant de la nécessité de formation aux besoins énergétiques, les intervenants ont fait le tour de la question et ont sensibilisé les jeunes face à l’impact politique, économique et social de la révolution que connaît leur génération.

Dîner Débat : « Que peut la culture aujourd’hui ? »

Pour célébrer dignement cette première journée riche en interventions, un dîner-débat a été organisé en présence de militants culturels et d’une jeunesse très motivée par cette thématique.  Après un puissant discours donné par Mme Elizabeth Guigou, Ahmed Ghayat, militant associatif et président de Marocains Pluriels a fait le tour des intervenants pour soulever l’importance de la culture et son rôle dans le développement des civilisations. La soirée s’est clôturée en beauté avec les chants de Hindi Zahra, Neta Elkayam ou encore le Groupe Input »

14812981_976716949101569_1680285020_o

Le dernier jour du Forum ne fut pas moins prolifique en richesse d’interventions, puisque la table ronde « Egalité Hommes/Femmes : Etat des Lieux et Défis » a suscité un engouement particulier. Les jeunes ont pu écouter les parcours exceptionnels des intervenants, les combats qui ont été les leurs durant des années pour défendre cette cause et les moyens à mettre en œuvre pour concrétiser les engagements pris dans ce domaine.

Thème final de la journée, « Le climat change, et nous ? »  où là un état des lieux a pu être dressé à l’aube de la COP22, finissant par encourager la vision et l’ambition des nouvelles générations qui, elles seules, auront pour mission de prendre les initiatives nécessaires pour la préservation de l’environnement et la promotion du développement durable.

Ces fructueux échanges et débats ont abouti à l’idée d’un manifeste d’Essaouira qui s’appuiera sur l’appel d’Essaouira émis lors de la première édition et sera rédigé avec les participants du FEJL2016 afin de déterminer la vocation et les champs d’intervention du Forum Euro-Méditerranéen des Jeunes Leaders pour l’avenir.

Retrouvez plus de photos du FEJL2016 ici : http://bit.ly/2eimNsf

Tous les articles sur les autres conférences du FEJL2016 sont ici :

Elizabeth Guigou  » Vers une Méditerranée plus inclusive et moins inégalitaire » : http://bit.ly/2eEh4ax

– Comment remporter le combat face à la radicalisation ? : http://bit.ly/2eEHYjN

– « Quelle société numérique pour le 21ème siècle ? » : http://bit.ly/2eipIB7

– « Egalité Hommes/Femmes : Etat des lieux et Défis » : http://bit.ly/2dJGG8e

14798742_976717002434897_1203758989_n

14813618_976717112434886_2107315134_n

14800162_976716999101564_1624587249_o

14812885_975725439200720_1113751707_o

14786961_972995399473724_2128799642_o

14628058_972995102807087_1411009707_n14801163_972974072809190_754184962_n

14724268_972974156142515_2056659426_o

14656374_913065695500117_6840222429064920252_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *