« Rien d’autre que la vie » – Claire Casti de Rocco

Ce joli pavé de 500 pages fait partie des nombreux services presse auto-édités qu’il me tardait de découvrir. En partenariat avec l’auteur très disponible et particulièrement aimable Claire Casti de Rocco, il fait partie de mes plus belles lectures de l’année 2017. La seule expression qui me vient à l’esprit n’est même pas en français : Wonderfully Heartbreaking ! Je me suis d’ailleurs mise à la rédaction de la chronique quelques minutes après la fin de la lecture pour vous faire partager mes impressions à chaud.

Présentation

Anna et Laurent se sont aimés il y a quinze ans.
Apprendre la mort de son premier amour, c’est parfois être contrainte à revivre le passé.
C’est peut-être aussi s’aventurer à découvrir des vérités bien cachées.
Quel est le lien entre la lettre bouleversante que Laurent a écrite à Anna avant de mourir, et la rupture d’un amour inébranlable ? La vie qui danse, rit, hurle, révèle ses joies et ses peines, voilà le fil rouge de ce livre. Un livre tout en émotions où la tentation du bonheur et le doute ne sont jamais très éloignés l’un de l’autre.
Avec en toile de fond le somptueux décor des falaises normandes, une invitation au voyage entre présent et passé, une ode à l’amitié et à l’amour. Un hymne à la vie, rien d’autre que la vie.

Ma chronique

Une très belle lecture de ce roman à la plume tendre que je referme avec un pincement au coeur tellement ses personnages sont attachants. Un style fluide, une écriture au flux très limpide, fort agréable à lire.

Il s’agit comme vous avez pu le lire ci-haut, d’Anna, une femme mariée qui découvre avec une déchirante douleur la lettre que son premier amour, Laurent, lui a écrite quelques jours avant de mourir d’un cancer. Cet amour fou qu’il a du lui vouer transparaît dans ses lignes pour transpercer le coeur d’Anna du regret cuisant de son absence et des années qui sont passées. Elle est invitée par Lisa, la soeur de Laurent, pour récupérer la lettre et assister aux funérailles.

Alors Anna, mariée à Guillaume et enceinte jusqu’au cou de leur troisième enfant, laisse derrière elle mari et enfants pour voyager 350KM en train afin d’honorer la mémoire de son aimé et lui dire adieu. Elle était bien loin de s’imaginer tout l’impact bouleversant qu’aurait cette aventure sur elle. Puis cette remontée aigre-douce sur la pente de leurs souvenirs, tous les moments passés ensemble, cette photo sur la plage ce juin 1992 et le parfum de Laurent à jamais imprégné dans ses narines.

Entretemps, Marianne, l’adolescente d’Anna, découvre dans la bibliothèque le manuscrit laissé en évidence par sa mère avant son départ précipité. Elle replonge donc dans les années de jeunesse de celle-ci et découvre la fraîche et pétillante jeune fille qu’elle a été. Mais aussi le trouble des émotions d’adolescent, les premiers battements effrénés d’un coeur amoureux, les soupirs langoureux, les désirs naissants et ceux tapis, les rêveries romanesques et les premières désillusions. Claire nous ramène des années en arrière et nous replonge dans l’ivresse de la jeunesse et ses espoirs, ses ambitions, ses chagrins. Et elle le fait mieux que personne.

Et après des pages et des pages où l’on assiste à la naissance d’un amour bouleversant entre Anna et Laurent, où l’on suit de près l’évolution de leur relation, leur attachement grandissant, leur complicité hors norme, on assiste enfin à leur union page 364 et on comprend que c’est l’une de ces histoires comme il n’y en a pas beaucoup dans une vie.

Ce roman a l’agréable particularité de distiller une ambiance musicale très bien choisie, qui fait écho à nos années de jeunesse et aux soirées insouciantes et ivres de liberté, aux nuits étoilées à la plage avec en arrière les sons mélodieux d’une guitare endiablée…(Références à Prince, Albert Cohen, Sinéad O’Connor, Madonna…)

Quant au titre, sachez qu’il a d’abord été « Comme une famille » pour ensuite être « Rien d’autre que la vie », choix que je trouve entièrement adapté à cette histoire.

Un vrai coup de coeur pour ce roman, aucun moment creux et une histoire passionnante qui donne envie de s’y plonger pour n’en plus ressortir. Une écriture vraie, sans artifices, dont on sent qu’elle est teintée du poids de la vie.  J’ai passé un super moment et je recommande sans hésiter. J’ai aussi le plaisir de vous annoncer la sortie de son prochain roman en mai prochain, que j’ai super hâte de lire ! Vous pouvez acheter « Rien d’autre que la vie  » ici : http://amzn.to/2me6on2

15253605_1778702585728860_2428162877387376442_n 17103478_1823510234581428_7639169503463789041_n 17156233_1823937534538698_5075555162314210710_n 17190383_1825444827721302_6649751134338598659_n 17191083_1823937531205365_1322213653172181904_n

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *