« La Part d’Ombre » – Marie-Françoise Chevallier Le Page

Courant du mois octobre, je fus contactée sur la page Facebook d’ENJEUX DE MOTS par une auteure vraiment très gentille qui m’a proposé de chroniquer son deuxième roman qui allait sortir le 13 Novembre. A la lecture de la 4ème de couverture, j’ai été intriguée et j’ai de suite souhaité en découvrir plus sur cet ouvrage. C’est ainsi que 10 jours plus tard, « La Part d’Ombre » de Marie-Françoise Chevallier Le Page, Editions De La Safranède a rejoint ma #pàl !

Présentation

Ce livre est dédié à toutes les mamans, et en particulier à celles qui ont perdu un enfant au Bataclan:
Marie avait 14 ans… Vincent à peine 15. Pourtant il l’a sauvagement tuée après l’avoir violée.
Cela aurait pu n’être qu’un simple fait divers. Mais le grimoire de son défunt mari -journaliste et écrivain- retrouvé par la Veuve K. au fond d’un tiroir au grenier, recèle en réalité de lourds secrets. L’évocation en alternance, opposition, et effet miroir des souffrances de la mère de la victime et de la mère de l’assassin dans ce récit inachevé l’intrigue vivement et elle décide de partir enquêter en limousin. Elle ne se doute pas qu’elle va involontairement conduire chacun des protagonistes de cette terrible tragédie à dévoiler sa part d’ombre secrète, et qu’elle va être malgré elle la cause du drame absolu révélé par un épilogue totalement imprévu. Inspiré des faits réels, ce roman à suspense nous interroge et nous interpelle sur des sujets aussi intemporels que d’une cuisante actualité.

Ma chronique 

Dès les premières lignes, on suit les péripéties d’une veuve qui débarque au Manoir des Adiantes pour aider à réaliser un film sur son défunt mari. Quoique pas très enthousiaste à l’idée, elle décide néanmoins de s’y rendre car cela représente une belle occasion d’en apprendre plus sur cet époux dont elle a partagé la vie. Ce dernier lui manque tellement qu’elle entretient d’ailleurs des dialogues fictifs et terriblement tendres avec lui…

Dans les notes laissées par son mari, la veuve K découvre l’horrifiante et sordide histoire de ce gamin de 15 ans qui s’en prend à une camarade à lui, la viole pour ensuite sauvagement la tuer.. Pourquoi a-t-il relaté cette histoire ? Dans quel but ? …

C’est ainsi que l’on remonte donc le passé à la recherche du fil conducteur pour comprendre ce drame, et ce voyage à travers le temps n’est guère de tout repos car il ne ménage pas les émotions. De la triste stupéfaction de se découvrir un enfant noir quand les deux parents sont blancs, à la déception des retrouvailles entre une enfant et sa mère qui l’a rejetée et abandonnée dès sa naissance, en passant par la quête d’identité dans une société intransigeante et dure. L’histoire prend du temps à prendre forme mais quand elle le fait c’est d’une douloureuse et poétique manière.

« Cette histoire raconte les espoirs hauts et ceux déchus, les victoires courtes et celles jamais vécues, les illusions creuses et toutes celles qu’on a perdues… « 

Je vous invite donc à découvrir le style d’écriture particulier et fort réaliste de Marie-Françoise dans ce roman où elle nous séduit grâce à de belles descriptions nous projetant de suite dans l’univers narratif des personnages.

Achetez le ici : http://bit.ly/2fASiZR

15151014_1003861869720410_748539087_n

14639580_1764458687153250_8049116518255854902_n

15134484_1003860463053884_1430520470_n

2 réflexions sur “« La Part d’Ombre » – Marie-Françoise Chevallier Le Page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *