« Femme au bord du Monde » – Catarina Viti

Encore un service presse de dévoré, envoyé cette fois par l’auteur Catarina Viti que je remercie beaucoup et celui-ci faut avouer qu’il me faisait bien envie.

Présentation 

Julia, plus à l’aise dans ses vignes qu’avec les gens, se retrouve seule après le décès de son mari. Une expérience violente qui l’a laissée dans un état intérieur étrange, inquiétant. Luttant pour ne pas perdre pied, elle sent que la réalité lui échappe peu à peu. Un enfant perdu vient un jour lui demander de l’aide. Quand elle apprend que ce petit garçon est mort depuis quatre ans, il ne lui est plus permis de « faire comme si de rien n’était ». Vient alors sa rencontre avec Alberta. Une femme étrange, drôle et sans tabous, aussi à l’aise avec les contingences du monde ordinaire que dans sa médiation avec les Esprits. Aidera-t-elle Julia à trouver sa route pour s’accomplir dans une nouvelle réalité au « bord du Monde » ?

Ma Chronique

On commence l’ouvrage avec la réalisation de la douleur oppressante et folle que représente pour Julia la perte d’un conjoint avec lequel elle était en totale symbiose. Elle ne peut que se remémorer un avant où tout était fait à deux, avant que ce satané cancer n’emporte son cher et tendre époux. Mais voilà la vie continue, en tout cas pour tout le monde autour d’elle mais pas Julia, qui ne semble pas être encline à passer à autre chose aussi facilement. Car il ne reste plus que ce vide, cette absence de sens qui ôte à la vie tout son goût. Plus que les ténèbres et quelques cuisants sursauts de conscience parmi les vapeurs diffuses du deuil.

Puis Julia se découvre des visions qui ne sont pas vraiment de ce monde, rencontre des âmes qui n’appartiennent pas à ce temps, et commence à sérieusement se poser des questions, craignant d’avoir perdu sa raison…

Commence alors un voyage initiatique en terre de chamanisme, où le monde non-ordinaire jouxte le monde matériel, et où état de conscience, animaux de pouvoirs et esprits protecteurs font partie intégrante. Une première pour moi qui découvre ainsi les principes du chamanisme.

Même si j’ai trouvé la lecture assez plaisante surtout au début, grâce à une introduction intrigante et à un style fluide facile à lire,  j’ai été déçue en arrivant au 2/3 de l’ouvrage puisque j’ai trouvé que l’histoire traînait en longueur et j’aurais apprécié que la rencontre avec la chamade se manifeste bien avant dans l’ouvrage, plutôt que vers les 50 dernières pages du livre. L’histoire revit alors quand Julia effectue sa chute vertigineuse vers l’Autre Monde à la recherche de son animal spirituel qui l’accompagnera dans sa quête nouvelle. Une lecture agréable mais pas un coup de coeur pour moi, vous pouvez vous procurer l’ouvrage ici : http://amzn.to/2nSPsGD

               Catarina Viti  « Une femme au bord du monde »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *