« Déambulations » – Ingrid S.Kim

Bonjour à tous,

Je viens vous parler aujourd’hui d’un recueil de poésie « Déambulations » qui m’a été aimablement envoyé par l’auteur Ingrid S.Kim. Et pour moi qui adore lire et écrire de la poésie, il me tardait de pouvoir dévorer cette pépite, qui fort heureusement ne m’a pas déçue !

Résumé

Tranches d’errances à la lame, entre passé fantasmé et avenir brumeux, dans l’instant, toujours. « Pour moi, comme pour d’autres, ISK fait partie de la nouvelle génération des auteurs qui a appris à voir la beauté dans ce qui est aujourd’hui, et aujourd’hui, ce qui est, c’est ce qui reste. » Jacques Serena

14628149_973192842787313_1075041369_n

 

Ma Chronique

Les Déambulations d’Ingrid sont un laisser-passer dans le train de ses pensées. Passé, présent et futur se contemplent et côtoient les tumultueuses pensées de l’auteur pour une échappée poétique hors du commun.

C’est ainsi que l’on peut constater l’arrogance et le sans-gêne ultime du bonheur éphémère dans « Bonheur », ou encore l’amère prise de conscience de l’amour mourant dans « R.M ».

On palpe également la déchirance de la rupture, la douloureuse acuité du départ, l’amas de désillusions et les débris éparpillés des souvenirs amoureux dans « The Bitter End ».

Ou la violence de l’arrachement, les affres de la possessivité et de la jalousie ainsi que l’espoir incertain de l’amour tremblant dans « Clichés ».

Dans « Errance », on ne peut s’empêcher de se lier d’amitié avec la princesse des rues dont la lune dévoile les imperfections et accentue les tares.

« Even After » relate ces cris qu’on étouffe, ravagés par ce qui était et ce qui ne sera plus. Ce que l’on croyait éternel et qui ne laisse plus place à présent qu’à la haine et le dégoût.

Une très belle référence est faite à Baudelaire dans « C.B » et à son poème « Enivrez-vous… ». Une ode à l’ivresse pour éviter que la lucidité ne vienne nous briser les reins..

Comme me l’a spécifié l’auteur dans sa dédicace, ce recueil n’est pas un ouvrage de poésie dans le sens classique du terme, et ce n’est définitivement pas dedans que vous trouverez des histoires de petites fleurs et autres oiseaux romantiques. L’écriture y est sincère, frontale, des fois cinglante et souvent violente.

Mais cela n’empêche pas le livre d’être très beau et de véhiculer des ressentis communs à tous les humains de cette terre. De parler des espoirs, des désillusions, des douleurs, des craintes et autant de bouleversements internes qu’il nous arrive de ressentir au quotidien. Le tout avec une plume assurée et décidément brillante, il faut le dire.

Une plume libre et non conventionnelle aussi puisque les titres des poèmes changent du français à l’anglais en passant par le latin. Et petite surprise, l’auteur y a glissé un en anglais « No Shame Theatre » qui est tout simplement magnifique.

Je vous recommande cette lecture, vivement !

Mes extraits favoris 

14696904_973143656125565_1679036880_n 14741046_973132929459971_243865215_n 14628202_973133409459923_1727559181_n 14801193_973140262792571_716919412_n 14798748_973163932790204_1683801460_n

14798843_973141412792456_1457613522_n

14794193_973141099459154_605450682_n

2 réflexions sur “« Déambulations » – Ingrid S.Kim

  1. Bonsoir Hind Da,

    Merci pour cette chronique et ces extraits qui donnent envie d’en connaître plus.
    En allant jeter un p’tit coup d’œil, même le texte d’ouverture – un véritable pavé – est un délice. Pourtant j’ai horreur des poèmes qui traînent en longueur, je trouve que l’idée s’y perd souvent… Mais là, ce n’est pas de la poésie, c’est… comment dire ? Peut-être mieux !

    J’ai hâte de découvrir la suite 🙂 !

    Patrick.

    1. Bonjour Patrick,
      Je vous remercie pour le passage et le temps de lecture.
      Ce recueil ne propose en effet pas de poésies mielleuses ni de sonnets aux rimes bien rodées. Il diffère par le style et la plume tranchante ! Cela a été un vrai coup de coeur pour moi, habituée à de la poésie plus classique. J’ai hâte de lire le vôtre pour partager mon avis.
      Belle journée à vous.
      Hind.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *