De la joie d’être bordélique – Jennifer McCartney

Présentation

La magie du rangement a fait son temps. Faisons la peau à cette absurdité, et commençons à acheter plein de trucs, pour les semer partout où nous en avons envie !
Savez-vous que la science a prouvé que les personnes désordonnées sont plus créatives (et aussi plus intelligentes et plus séduisantes) ? Mais être un vrai bordélique et se laisser aller est un art ! Ce livre va vous apprendre comment vivre dans le bazar (en toute chose et de la cave au plafond), en pleine conscience et dans la joie. Et le résultat est époustouflant : vos plantes vont cesser de mourir, votre bouteille de whisky ne s’asséchera plus jamais, vous allez pouvoir vous lâcher, et vous découvrirez que vous avez perdu du poids…
Il est temps de reprendre votre vie en main et de la débarrasser de la manie du rangement.

Jennifer McCartney est canadienne et vit à Brooklyn. Elle est l’auteur de best-sellers salués par le New York Times et écrit pour la presse écrite et la BBC.

Ma Chronique 

Un manuel anti-rangement drôle et bien atypique ! Composé de pleins de tests sympas, de charmants croquis et de citations diverses, il est à l’image du message qu’il véhicule, désorganisé mais il s’assume à souhait ce livre, c’est en partie ce que j’ai apprécié.

Alors pour ceux d’entre vous qui ne l’auraient peut-être pas encore réalisé, cet ouvrage est une parodie qui prône l’exact opposé de ce avec quoi nous on rabâche les oreilles à longueur de journée : l’importance du rangement ! Donc si vous escomptez un livre de développement personnel vous dictant à la lettre près votre conduite pour un foyer plus organisé, passez votre chemin.

L’auteur est en effet venue descendre tous ces livres qui donnent des conseils rangement miraculeux en veux-tu en voilà, qui proposent des méthodes révolutionnaires (La méthode Konmari est particulièrement citée) et qui prétendent changer la vie des lecteurs. Ici le désordre est toléré et même apprécié, explicité aussi dans les différentes pièces où il est créé grâce à de petits chapitres faciles à lire et agrémentés de croquis.

On en ressort rasséréné et si tant et si bien un bazar traîne pas loin de nous, on finit par le trouver raisonnable et se soupçonner des éclairs de génie (ces derniers étant plus bordéliques).  Plus sérieusement, en soulignant la pression constante infligée par la société pour que l’intérieur soit parfait, l’auteur encourage au lâcher prise pour arrêter de culpabiliser pour le moindre désordre et invite les lecteurs à s’y sentir bien tant que cela ne vire pas au désastre sanitaire bien-sûr !

À lire, pour foutre la pagaille la conscience tranquille. 😉 Vous pouvez l’acheter ici : http://bit.ly/2slM89t

 

bordelique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *